• c'est l'heure de l'évacuation

    c'est l'heure de l'évacuation

    c'est l'heure de l'évacuation

    c'est l'heure de l'évacuation

    c'est l'heure de l'évacuation

    c'est l'heure de l'évacuation

    il est 8h10, nous allons prendre notre petit déj lorsque le maire du village de Nako et nos chauffeurs viennent nous prévenir qu'un hélico de l'armée arrive dans une demi-heure pour nous exfilter et nous conduire dans une zone sécurisée; bien entendu, nous ne savons pas où car c'est l'armée et les déplacements dans cette zone frontière avec le Tibet et la Chine sont secrets; nous avons 30 mn pour prendre le strict minimum, un petit sac à dos et courir (2km dans la neige  et à 4 000 m d'altitude, pas évident) jusquà l'héliport car l'appareil n'attend pas, il a beaucoup de gens à secourir dans toute la région;

    le camp de toile où nous avons dormi deux nuits a été rayé de la carte et nos voitures sont inutilisables;

    après 30 mn de vol dans un cadre magnifique que nous n'avons guère la tête à apprécier à sa juste valeur, nous arrivons dans un camp militaire ; la télé est venue nous filmer  car les occidentaux sont rares à s'être trouvés dans cette situation périlleuse; nous étions 25, 10 français, 2 russes, 3 américains 2 japonais 2 israéliens et 6 indiens;

    sur la dernière photo, l'hélico et son équipage, ravi, que nous avons chaleureusement remercié.

    nous avons passé la fin de la journée dans une ville pour permettre à l'agence de voyage de trouver de nouveaux véhicules pour continuer le voyage et oublier la semaine perdue qui prévoyait une vallée (le Spiti) à présent fermée .

    Tout est bien qui finit bien.

    Un seul regrêt, nous n'avons pas pu faire nos adieux aux habitants du village, pas le temps; il faudra revenir.

     


    61 commentaires
  • un superbe coucher de soleil face à l'hôtel

    un superbe coucher de soleil face à l'hôtel

    un superbe coucher de soleil face à l'hôtel

    un superbe coucher de soleil face à l'hôtel

    un superbe coucher de soleil face à l'hôtel

    un fabuleux coucher de soleil sur la montagne, face à l'hôtel;

    c'est notre dernier soir ici mais nous ne le savons pas encore.

    un joli cadeau.


    60 commentaires
  • l'hotel qui nous a hébergé

    l'hotel qui nous a hébergé

    un charmant petit hôtel; avec vue imprenable sur la montagne un un petit lac;

    nous devions y passer 1 nuit, nous sommes restés 5 jours et 6 nuits.

    merci au patron qui s'est bien débrouillé pour nous trouver de la nourriture dans des conditions si difficiles; il a perdu sa récolte de petits pois et tous ses ômmiers qui se sont brisés sous le poids de la neige; il lui faudra plusieurs années pour s'en remettre. Et je n'oublie pas ses 3 employés népalais qui n'ont pas perdu le sourire malgré des conditions de vie difficiles dans le froid et la neige.


    60 commentaires
  • une dernière visite du village de Nako;

    une dernière visite du village de Nako;

    une dernière visite du village de Nako;

    une dernière visite du village de Nako;

    le temps passe, pas de solution pour la suite du voyage, plus grand chose à manger;

    quelques vues du village que je suis parti visiter pour la dernière fois mais à ce moment, je l'ignore encore;

    les maisosn sont petites, les rues étroites et les réserves de fourrage se trouvent sur le toit des maisons; c'est aussi une façon de les protéger des animaux qui divaguent en liberté  comme souvent en Inde car l'hiver sera long.


    52 commentaires
  • quelques édifices religieux à Nako, notre village

    quelques édifices religieux à Nako, notre village

    quelques édifices religieux à Nako, notre village

    quelques édifices religieux à Nako, notre village

    quelques édifices religieux à Nako, notre village

    le bouddhisme est très présent dans ce village, comme dans celui que nous venons de quitter;

    et ce bel oiseau commence à revivre, la neige disparait peu à peu.


    53 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires