• les portes d'Harar

    les portes d'Harar

    les portes d'Harar

    Harar est une forteresse fermée par d'immenses portes en pierre aux pieds desquelles se retrouvent petits commerçants, cireurs de chaussures, coiffeurs et autres petits boulots;

    ce n'est pas la misère (aux yeux des occidentaux nantis) mais la pauvreté, tout est relatif.


    37 commentaires
  • Harar; les ruelles qui mènent à la maison de Rimbaud;

    Harar; les ruelles qui mènent à la maison de Rimbaud;

    Harar; les ruelles qui mènent à la maison de Rimbaud;

    Harar; les ruelles qui mènent à la maison de Rimbaud;

    Harar; les ruelles qui mènent à la maison de Rimbaud;

    cette cité ancienne d'Harar a toujours été un carrefour pour le commerce; les caravanes de dromadaires s'y croisaient , facilitant les échanges de tissus, d'épices; jusqu'au 19 ème siècle, elle était interdite aux non musulmans. Les ruelles qui facilitaient la défense de la ville lors des attaques subsistent .

    Cette grande ville a 3 millions d'habitants, 1/3 de musulmans, 2/3 d'orthodoxes, chrétiens; la vieille ville où je logeais et la ville moderne avec les hôtels pour touristes de passage, les commerces et les immeubles plus confortables réservés aux plus riches.


    33 commentaires
  •  Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

     Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

     Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

     Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

     Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

     Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

     Harar, la maison où vécut Arthur Rimbaub

    Arthur Rimbaud, le grand poète mais aussi, ce que tout le monde ignore, aventurier, photographe, commerçant et homme d'affaire , a vécu à Harar en 1878 dans cette superbe maison en bois aux décors intérieurs magnifiques après avoir séjourné au Yemen et à Djibouti notamment;

     


    33 commentaires
  • sur la route de Harar carrefour commercial depuis le 17ème siècle

    sur la route de Harar carrefour commercial depuis le 17ème siècle

    sur la route de Harar carrefour commercial depuis le 17ème siècle

    sur la route de Harar carrefour commercial depuis le 17ème siècle

    sur la route de Harar carrefour commercial depuis le 17ème siècle

     

    à mi chemin entre Addis Ababa et Djibouti, sur les hauts plateau du Danakil à 2 000 m d'altitude;

    une grande plaine désertique avec de temps en temps un village ou quelques maisons isolées habitées par des agriculteurs modestes.


    31 commentaires
  • portrait

    une très belle tenue pour cette dame;


    32 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires